Parc des félins

Parc des félins - Régis Pailler - février 2017

Le parc des félins

Le parc est un centre d'élevage et de reproduction principalement consacré à la famille des Félins, des plus petites espèces (chats des sables, chats rubigineux, margays, ...) aux plus grosses (tigres, lions, panthères, ...).

J'avais depuis longtemps le projet d'une série photo "animale", et appréciant, pour mes portraits, les personnalités et les caractères, quoi de mieux que les félins.

N'appréciant pas de voir les animaux enfermés par les hommes, même dans de grands enclos, il faut pourtant se rendre à l'évidence qu'aujourd'hui, ces lieux sont de remarquables lieux de conservations des espèces et de sensibilisations, surtout auprès des jeunes. Des "zoos" à l'ancienne avec les animaux enfermés dans des cages aux immenses parcs naturels, le parc des félins, de taille moyenne, alerte et informe tout au long de la visite sur les dangers des différentes espèces menacées d'extinction, à court ou moyen terme.

Côté ambiance, je dois avouer qu'on a vraiment l'impression d'être observé par les animaux que l'inverse, les félins disposant d'espaces où ils peuvent choisir de se dissimuler, ou au contraire de s'approcher très près des visiteurs.
J'ai également choisi de m'y rendre un jour de semaine, histoire d'éviter les affluences du weekend.

Du point de vue technique, je suis équipé d'une focale longue (un 70-200), suffisante pour capter les animaux imposant pour la plupart (un 400 est nécessaire pour les sujets de petites tailles, les oiseaux par exemple), souvent proches (il suffit d'attendre qu'ils approchent) et relativement immobiles (les gros félins se reposent 90 % de leur temps).
Côté lumière et réglages de mon reflex, même si le temps parisien n'est pas au top ce jour-là (j'ai au moins éviter une lumière trop dure comme le soleil de midi par exemple), je peux ouvrir suffisamment pour bénéficier d'une bonne luminosité, mon objectif ouvrant à 2,8 à 70 et à 3,2 à 200.
Pour bénéficier d'une bonne stabilité, je me suis équipé d'un pied monopod, et réglés les ISO à 400 pour booster un peu l'entrée de la lumière dans le capteur sans création de bruit numérique.

Enfin, je dois faire en sorte que les grilles qui me protègent des fauves soient suffisamment éloignées en même temps de mon appareil et des animaux, de manière à ce qu'elles soient le moins visibles possibles sur les clichés.

Une balade photographique que je vous recommande vivement.

En savoir plus sur :
L'implication du parc dans la sauvegarde des Félins et autres espèces menacées.

Parc des félins

Pas de planète sans félins !

Contactez-moi pour un shooting photo

Je travaille en collaboration uniquement, dans un but non lucratif.

  • Emilia-Avril-2017 (161 sur 258)-Modifier

    Emilia

    Portfolio, Portraits
  • Parc des félins - Régis Pailler - février 2017

    Félins

    Nature, Portfolio
  • Regis Pailler - Chateau-versailles-automne-5

    Versailles

    Nature, Portfolio
  • Regis Pailler - Modele - Nicolas-4

    Nicolas

    Artistes, Portfolio, Portraits
  • Regis Pailler - Paysages -  Collioure-9

    Collioure

    Nature, Portfolio
  • Regis Pailler - Paysages - Jura

    Jura

    Nature, Portfolio
  • regis-pailler-viktoria-6

    Viktoria

    Portfolio, Portraits
  • shay-cracheur-de-feu-decembre-2015-90

    Shay

    Artistes, Portfolio, Portraits
  • Régis Pailler - Corporate

    Nadia & Alex

    Corporate, Portfolio, Portraits